Rédigé le 25 novembre 2015 à 4:15 par , publié dans Actualités.

– Le prix (6 850 €) est décerné à Jean-Luc IMLER, professeur de classe exceptionnelle à l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire à l’Université de Strasbourg.

❏ Les travaux de son équipe à l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire du CNRS (IBMC Strasbourg) portent sur l’immunité antivirale dans les modèles insectes. Ils ont permis de mettre en évidence des mécanismes de défense conservés au cours de l’évolution et impliqués dans la résistance aux infections chez l’homme. D’autres mécanismes de défense sont spécifiques aux insectes et leur étude permet de mieux comprendre les interactions entre les moustiques et les virus qu’ils transmettent à l’homme, comme le virus de la dengue ou le chikungunya.