Chez l’Homme, la réponse inflammatoire lorsqu’elle est dérégulée peut conduire à la survenue de maladies inflammatoires chroniques et au développement de cancers. La mise au point de molécules capables d’interférer avec l’activation anormale des voies NF-kB, sans les effets toxiques inhérents aux anti-inflammatoires actuellement utilisés, est indissociable d’une meilleure compréhension des voies de signalisation NF-kB et de leurs fonctionnements. Aussi l’objectif de notre groupe est de décoder les voies NF-kB afin de comprendre leurs mécanismes de régulations. Pour ce faire nous utilisons des approches de génétique et de protéomique adaptées au modèle Drosophile et à des cultures de cellules humaines.

Projet de Recherche

En aval des voies de signalisation NF-kB activées par des stimuli inflammatoires, les facteurs de transcription NF-kB jouent un rôle central. Ils sont responsables de l’activation de centaines de gènes a activité pro- ou anti-inflammatoire.

View details »

L’organigramme du groupe

View details »

Publications du groupe

Florian Veillard, Laurent Troxler, Jean-Marc Reichhart (2015): Drosophila melanogaster clip-domain serine proteases: Structure, function and regulation. Dans: Biochimie, 122 , p. 255-269, 2015, ISBN: 0300-9084.

Laure El Chamy, Nicolas Matt, Monde Ntwasa, Jean-Marc Reichhart (2015): The multilayered innate immune defense of the gut. Dans: Biomed J, 38 (4), p. 276–284, 2015, ISSN: 2320-2890.

View details »