pic5

L’équipe de Dominique FERRANDON s’intéresse à décrypter les mécanismes moléculaires permettant à un hôte et un pathogène de s’adapter l’un à l’autre, sur le modèle de la drosophile :

– l’hôte en empêchant le pathogène d’être nocif, par des phénomènes d’attaque contre le pathogène (résistance) et de défense/réparation (résilience)

– le pathogène en se dissimulant, en détournant les attaques de son hôte, ou en attaquant à son tour l’hôte en question.

Projets de recherche

Nous nous intéressons principalement à la barrière intestinale, éprouvée par des bactéries entomopathogènes (Serratia marcescens et Pseudomonas aeruginosa), mais aussi à des mécanismes plus systémiques, dans le cadre d’une infection avec un parasite intracellulaire (la microsporidie Tubulinosema ratisbonensis).

En savoir plus »

Notre équipe

Screen Shot 2016-04-27 at 17.49.46

Nous travaillons souvent à plusieurs par projet, dans une ambiance d’entraide mutuelle.

En savoir plus »

Nos publications


Sascha Brunke, Jessica Quintin, Lydia Kasper, Ilse D. Jacobsen, Martin E. Richter, Ekkehard Hiller, Tobias Schwarzmüller, Christophe d'Enfert, Karl Kuchler, Steffen Rupp, Bernhard Hube, Dominique Ferrandon: Of mice, flies--and men? Comparing fungal infection models for large-scale screening efforts. Dans: Dis Model Mech, 8 (5), p. 473–486, 2015, ISSN: 1754-8411.

En savoir plus »